La qualité prime encore sur les prix bas.

Jeudi 3 novembre à 9:52

L’enquête mondiale Nielsen sur le shopping et les stratégies d’économie, qui a été menée en ligne auprès de 25000 internautes dans 51 pays, révèle que 61% des consommateurs dans le monde estiment que la “bonne qualité” est un facteur de choix primordial, devant les “prix bas” (pour 58% d’entre eux), quand il s’agit de choisir le magasin d’alimentation où faire ses courses.

 

Les consommateurs classent ainsi la qualité des produits en tête des critères de choix en Asie Pacifique, Europe, Amérique Latine et Amérique du Nord. Au contraire c’est le critère des prix les plus bas qui est d’abord mentionné par les consommateurs au Moyen-Orient et en Afrique. D’autres critères de choix d’une enseigne arrivent ensuite : un « endroit facile d’accès », des « promotions importantes », des « rayons bien achalandés » et une « bonne qualité des produits frais ». En France, berceau du format hypermarché et du ‘tout sous le même toit’, 53% des consommateurs jugent très important le fait de trouver les produits de leur choix. Ils sont 58% à privilégier le « bon rapport qualité prix » et 55% d’entre eux citent le critère prix.

 

Les grands formats plébiscités en période de crise

 

Confrontés à la hausse des prix des produits de base et des matières premières, les consommateurs à travers le monde optent d’abord (36%) pour des conditionnements plus grands et plus économiques (moindre prix au KG ou au litre). En Europe, les consommateurs sont 33% à faire ce choix et 36% en France. Deux fois moins de consommateurs (18%) disent préférer des petits conditionnements à des prix plus bas; c’est le cas pour 16% des européens et 13% des français. Environ 1 sur 10 (12%) au niveau global souhaite une faible réduction de la taille des produits à un prix identique; 13 % des français sont dans ce cas.

 

L’utilisation des bons de réduction, variable à travers le monde mais majeure en France

 

Près de la moitié (48%) des consommateurs déclare utiliser des coupons ou bons de réduction pour économiser sur les dépenses du foyer, la seconde stratégie la plus utilisée après la recherche de promotions en magasin (59%). En Europe, ils ne sont que 38% à déclarer utiliser des coupons, 60% achetant des produits en promotion en magasin. Les consommateurs français sont plus partagés : 54% achètent des produits en promotions et autant (53%) utilisent des bons de réduction.

 

Nouvelles technologies (e-commerce, self-scanning) : les européens encore frileux…

 

Quand on interroge les consommateurs sur les nouveaux modes de shopping, c’est la commande en ligne qui prévaut. Plus de la moitié des consommateurs (52%) dans le monde serait favorable aux achats en ligne dès lors que la livraison se fait à domicile, un peu plus d’un quart s’il s’agit de retirer ses achats aux abords du magasin (27%) ou via un drive (30%). Davantage de consommateurs (36%) déclarent préférer le retrait directement en magasin.

 

Les européens, et les français notamment, semblent moins enclins que d’autres (Asie Pacifique) à modifier leurs modes d’achats : ils sont respectivement 43 % et 53 % à ne pas être favorables à la commande en ligne même si la livraison est effectuée au domicile. Quant au drive, la tendance reste la même, avec 59 % des européens qui y sont défavorables et 53 % des français. Le retrait en magasin n’est pas davantage plébiscité, 52% des européens y sont défavorables tout comme 55% des français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>